La mesure du niveau d’humidité de l’air dans une pièce ou présente dans l’air requiert l’utilisation d’un hygromètre. Comme il existe différents types de dispositifs répondant à des besoins spécifiques, le choix s’avère compliqué lorsqu’on ne sait pas quels sont les critères à prendre en compte.

Choisir un hygromètre adapté à vos besoins

Le choix de l’appareil de mesure d’humidité doit avant tout être défini par le niveau de précision que vous souhaitez obtenir. On peut actuellement trouver 4 types d’hygromètres :

  • Les hygromètres mécaniques à ressort métallique : avec un niveau de précision moyen, ces appareils sont des modèles d’entrée de gamme. La mesure de l’humidité se fait de manière approximative, car le dispositif fonctionne selon le principe d’allongement d’un ressort métallique suivant le niveau constaté. Il faut calibrer ce type d’hygromètre avant chaque utilisation. Les débutants et ceux qui ont du mal à comprendre les valeurs affichées sur le cadran peuvent par ailleurs choisir un modèle à lecture digitale.
  • Les hygromètres mécaniques à cheveu : fonctionnant grâce à l’allongement ou au rétrécissement d’une fibre selon le niveau d’humidité, ce type d’appareil est également connu sous l’appellation d’hygromètre à aiguille. La lecture des valeurs indiquées sur le cadran nécessite un minimum de connaissances dans le fonctionnement de l’hygromètre. Comme les appareils à ressort métallique, il faut également le calibrer avant chaque utilisation.

Les hygromètres électriques : Proposant des fonctions de mesure de l’humidité et de thermomètre, ces dispositifs sont dotés d’un écran à cristaux liquides. Le taux d’humidité dans l’air est jaugé à l’aide d’une résistance électrique et il n’est pas nécessaire de calibrer l’appareil avant son utilisation, ce qui constitue un avantage significatif par rapport aux autres types d’hygromètres disponibles sur le marché.

  • Les hygromètres à capteur d’humidité capacitif : réservé aux usages professionnels, ce type d’appareil permet de déterminer le taux d’humidité présent dans un matériau. Équipés d’un capaciteur, ces hygromètres absorbent l’humidité à l’aide d’un film de polymères. Les valeurs sont par la suite indiquées sur un écran digital.

 

Les critères pouvant influencer votre choix

Outre le niveau de précision, d’autres critères doivent également être retenus. Il s’agit de l’utilisation, du calibrage et du prix de l’hygromètre.

Ainsi, pour un usage domestique (mesure du taux d’humidité dans les différentes pièces de la maison), il est préférable de choisir un modèle mécanique ou électrique. Ce dernier est plus pratique si vous ne souhaitez pas procéder au calibrage du dispositif avant son utilisation.

Concernant les prix, les appareils à capteur d’humidité capacitif sont les plus chers. Les hygromètres électriques sont, pour leur part, proposés à des prix accessibles, mais ceux-ci peuvent varier en fonction des marques et des performances de l’appareil. Les prix des hygromètres mécaniques sont peu élevés, notamment si on choisit un modèle d’entrée de gamme.