Maison

Pourquoi il faut améliorer la qualité de l’air dans une maison ?

La qualité de l’air intérieur est devenue un véritable problème d’actualité. Plusieurs personnes ne sont pas conscientes que l’air intérieur peut être pollué. En général, les espaces clos sont pollués d’une manière diffuse et invisible. La qualité de l’air qu’on respire durant quasi toute la journée n’est pas pure. L’air contient des polluants néfastes qui provoquent plusieurs problèmes de santé.

L’air d’intérieur est pollué : les causes

La mauvaise qualité de l’air intérieur de n’importe quel établissement peut affecter notre santé. De nombreuses activités casanières qui ont une relation avec la combustion peuvent provoquer une mauvaise qualité d’air en dégageant des gaz. La fumée du tabac constitue une source dangereuse de pollution de l’air intérieur. Même en ouvrant les fenêtres, les composants de la fumée toxique persistent encore dans l’air et il y a une grande partie absorbée par les rideaux, les moquettes, les coussins … Les activités ménagères et les produits de nettoyage multiplient l’existence des polluants néfastes. En fait, les principales sources de la pollution de l’air intérieur sont la fumée du tabac, les produits de combustion, les matériaux de construction, les produits d’entretien… Il est nécessaire de prendre les bonnes mesures pour réduire la densité de la pollution surtout faites attention aux appareils de chauffage mal entretenus.

Les effets de la pollution de l’air intérieur sur notre santé

Après une seule exposition à un polluant, on peut avoir une irritation des yeux, du nez et de la gorge. Ces symptômes peuvent être traités surtout en s’éloignant de ces polluants. Parfois, les effets peuvent être plus graves surtout quand il s’agit de la maladie de l’asthme. En fait, ces polluants provoquent des maladies respiratoires chroniques, des maladies cardiaques, des maladies cancéreuses… Une respiration journalière d’un air pollué produit des problèmes de santé dangereux. Si la ventilation n’est pas bonne, les polluants peuvent s’accumuler et poser des difficultés de santé et un manque de confort.

L’air frais est bon pour la santé

Aérer votre habitation est indispensable pour limiter les risques de maladies graves, réduire le stress et sentir un soulagement continu. Il est conseillé de respirer l’air frais et propre et de s’éloigner des lieux pollués et désagréables pour minimiser les risques des maladies pulmonaires. Ces maladies se multiplient pendant la saison hivernale puisque nous passons beaucoup de temps dans un espace clos avec d’autres personnes et ainsi nous serons exposés aux bactéries, aux virus, aux germes… L’aération de votre logement permet l’air frais de circuler et de dégager les polluants.

Des solutions pratiques pour réduire les polluants

Nous vivons la majorité du temps dans des endroits clos : la maison, le bureau, l’école… Il est nécessaire de faire une analyse de la qualité de l’air à l’intérieur pour le contrôler et prendre les mesures nécessaires afin de limiter les risques de maladies. En fait, il existe plusieurs systèmes qui permettent de contrôler la qualité de l’air que nous respirons. N’hésitez pas à utiliser les systèmes de ventilation mécanique et les systèmes de purification d’air. Ces derniers nous aident à éliminer une grande quantité de polluants dans l’air dans un endroit clos. Prétendez à contrôler les valeurs de l’humidité en utilisant un hygromètre pour obtenir un grand confort dans votre espace intérieur. En suivant les bonnes mesures, vous allez garantir un environnement propre, frais et confortable et ainsi vous assurez le bien-être et la bonne mine de tous les membres de la famille

Concernant l'auteur

Alex